Récapitulatif en direct des préliminaires du jour 3

TYR PRO SWIM SERIES 2022 SAN ANTONIO

FEUILLES DE CHALEUR PRÉLIMINAIRES DU VENDREDI

La troisième journée des San Antonio Pro Swim Series débute avec la session préliminaire ce matin à 9h00 CST à San Antonio. La séance de ce matin comprendra le 200 papillon, le 50 libre, le 100 dos, le 200 brasse et le 400 libre.

professionnel de l’état de l’arizona scintillement hali mène la feuille psychologique du 200 m papillon féminin, tandis que Louisville pro Zach Harting mène le champ des hommes. Derrière Harting se cache juste derrière Leon Marchand, étudiant de première année de l’Arizona State, qui a réalisé le temps le plus rapide du monde hier soir au 400 m QNI avant d’être disqualifié par la «règle de Lochte».

Vainqueur des 100 mouches hier Claire Curzan des Titans du TAC est tête de série du 50 libre féminin, tout en défendant le titre olympique Caeleb Dressel il entre en tant que tête de série du côté des hommes. Un autre professionnel de l’état de l’Arizona, Olivia Smoligaentre comme tête de série dans le 100 mètres dos féminin, tandis que maisons de Shaine Il est en tête du 100 m masculin après avoir remporté le 100 m papillon hier soir.

professionnel indien roi des lys il tentera de balayer les brasses cette semaine après avoir remporté le 100 hier soir et être arrivé en tête de série du 200 ce matin. Métro d’Atlanta Nick Fink entre en tête de série dans le 200 m masculin. Le 400 libre clôturera la matinée, avec katie lecky en tête du peloton féminin. et Marwan Aly El Kamash, du Indiana Swim Club, en tête de la catégorie masculine.

200 papillon féminin

  • Record du monde : Zige Liu (CHN, 2009) : 2:01.81
  • Record américain : Mary Descenza (États-Unis, 2009) : 2:04.14
  • Inscription à l’US Open : scintillement hali (États-Unis, 2021): 2:05.85
  • Record du monde junior : Suzuka Hasegawa (JPN, 2017) : 2:06.29
  • Record de natation professionnelle : scintillement hali (États-Unis, 2020): 2:06.11

Le top 8 classé :

  1. scintillement hali (DIM): 2:11.15
  2. Dakota Luther (sans engagement) : 2:11.24
  3. Emma Sticklen (TEX): 2:11.35
  4. Kelly Pash (TEX): 2:11.95
  5. Lindsay Looney (SOLEIL): 2:12.39
  6. Olivia Carter (sans attachement) : 2:14.11
  7. Léa Gingrich (HURR): 2:16.96
  8. Paide Madden (sans pièce jointe) : 2 : 17,33

graine supérieure scintillement hali de Sun Devil s’est hissée en tête de série ce matin, remportant sa manche en 2:11.15. Elle a touché juste devant l’étudiante texane Emma Sticklen, qui s’est qualifiée troisième au classement général en 2: 11,35. Sa coéquipière, Kelly Pash, s’est qualifiée quatrième en 2:11.95.

L’étudiante géorgienne Dakota Luther s’est qualifiée deuxième en 2: 11,24, remportant facilement sa manche pour se qualifier juste derrière Flickinger.

200 papillon hommes

  • Record du monde : Kristof Milak (HUN, 2019) : 1:50.73
  • Record américain : Michael Phelps (États-Unis, 2009) : 1:51.51
  • Record de l’US Open : Michael Phelps (États-Unis, 2008) : 1:52.20
  • Record du monde junior : Kristof Milak (HUN, 2017) : 1:53.79
  • Record de natation professionnelle : Luca Urlando (États-Unis, 2019) : 1:53.84

Le top 8 classé :

  1. Chase Kalisz (ABSC): 1: 59.99
  2. Joaquín González Piñero (sans pièce jointe): 2:00.47
  3. Zach Harting (CARTE): 2:00.64
  4. Martin Espernberger (BSS): 2:03.32
  5. Hentor Ruvalcaba Cruz (AGS): 2:03.98
  6. Matthieu Hardy (SASA): 2: 04.34
  7. Cooper Lucas (ALC): 2:04.57
  8. Michael Mullen (BSS): 2:04.95

Chase Kalisz, qui est entré en tant que troisième tête de série, a dominé la première manche pour prendre la première tête de série avant la finale avec un temps de 1: 59,99. Cooper Lucas, 16 ans, a terminé deuxième de sa série pour se qualifier septième en 2:04.57.

Joaquín González Piñero, 19 ans, a remporté la manche finale en 2:00.47 pour se qualifier deuxième. Il a touché juste devant les premières graines Zach Hartingqui a terminé en 2:00.64 pour se qualifier troisième pour la finale.

50 femmes libres

  • Record du monde : Sarah Sjostrom (SWE, 2017) : 23.67
  • Record américain : Simone Manuel (États-Unis, 2017) : 23,97
  • Record de l’US Open : Pernille Blume (DEN, 2019) : 24.08
  • Record du monde junior : Rikako Ikee (JPN, 2017) : 24.33
  • Record de natation professionnelle : Sarah Sjostrom (SWE, 2016) : 24.17

Le top 8 classé :

  1. Claire Curzan (CAT): 25.04
  2. Erika Brown (TNAQ): 25.35
  3. Natalie Hinds (pas d’engagement): 25.39
  4. Mallory Comerford (CARTE) : 25,45
  5. Grâce Cooper (TEX): 25,79
  6. Kalia Antoniou (BAMA) : 25.81
  7. Cherelle Thompson (PAQ): 25,89
  8. Diana Petkova (BAMA): 25,93

meilleures graines Claire Curzan il a dominé la série finale, tapant à 25,04 pour prendre la première place avant la finale par plus de trois dixièmes. La diplômée du Tennessee, Erika Brown, s’est qualifiée deuxième en 25,35 après avoir remporté sa manche.

Natalie Hinds, pro de Floride, s’est classée troisième en 25,39, tandis que Mallory Comerford, pro de Louisville, s’est classée quatrième en 25,45.

Une paire d’étudiantes de l’Alabama, Kalia Antoniou et Diana Petkova, qui sortaient d’une solide performance dans le Crimson Tide féminin de la NCAA, se sont qualifiées pour la finale A.

50 hommes libres

  • Record du monde : César Cielo Filho (BRA, 2009) : 20.91
  • Record américain : Caeleb Dressel (États-Unis, 2019/2021) : 21.04
  • Inscription à l’US Open : Caeleb Dressel (États-Unis, 2021): 21.04
  • Record du monde junior : Michael Andrew (États-Unis, 2017) : 21,75
  • Record de natation professionnelle : Caeleb Dressel (États-Unis, 2020): 21,51

Le top 8 classé :

  1. David Curtiss (NCS): 22.13
  2. Michael Andrew (MASSE): 22.29
  3. Caeleb Dressel (CSG): 22h40
  4. Drew Kibler (TEX): 22.49
  5. Kaloyan Kratanov (TAMU) : 22.52
  6. Jokubas Keblys (sans attache) : 22,52
  7. Artem Machekin (SDSA): 22,69
  8. Bowe Becker (SABLE): 22,71

L’étudiant de première année de NC State, David Curtiss, s’est qualifié premier après les préliminaires, remportant sa série à 22,13. Il a terminé juste devant Michael Andrew qui s’est qualifié deuxième en 22,29.

graine supérieure Caeleb Dressel il a dominé la manche finale pour se qualifier troisième à 22,40. Le senior du Texas, Drew Kibler, qui a remporté le 200 m libre hier soir, s’est qualifié quatrième en 22,49.

100 dos femmes

  • Record du monde : Kaylee McKeown (Australie, 2021) : 57,45
  • Record américain : Regan Smith (États-Unis, 2019) : 57,57
  • Record de l’US Open : Regan Smith (États-Unis, 2021) : 57,92
  • Record du monde junior : Regan Smith (États-Unis, 2019) : 57,57
  • Record de natation professionnelle : Regan Smith (États-Unis, 2020) : 58,18

Le top 8 classé :

  1. Claire Curzan (CAT): 1:00.24
  2. Rhyan White (BAMA): 1:00.97
  3. Olivia Smoliga (Non attaché) Phoebe Bacon (Non attaché): 1:01.27
  4. —-
  5. Bienheureux Nelson (WA): 1: 01.84
  6. Gabby Deloof (CW): 1:01.85
  7. Aviv Barzelay (TAMU): 1:02.05
  8. Olivia Bray (TEX): 1:02.24

Quelques minutes seulement après s’être qualifiés pour la première fois dans le 50 libre, les Titans de TAC Claire Curzan il a capturé une autre tête de série dans le 100 dos, se qualifiant premier en 1: 00,24.

Le seul autre nageur sous 1:01 ce matin était l’étudiant de l’Alabama Rhyan White, qui s’est qualifié deuxième en 1:00.97.

graine supérieure Olivia Smoliga et l’étudiante du Wisconsin Phoebe Bacon à égalité pour la troisième tête de série en 1: 01,27.

100 dos hommes

  • Record du monde : Ryan Murphy (États-Unis, 2016) : 51,85
  • Record américain : Ryan Murphy (États-Unis, 2016) : 51,85
  • Record de l’US Open : Aaron Peirsol (États-Unis, 2009) : 51,94
  • Record du monde junior : Kliment Kolesnikov (RUS, 2018) : 52.53
  • Record de natation professionnelle : David Plummer (USA, 2016) : 52.40

Le top 8 classé :

  1. maisons de Shaine (Non attaché): 55.25
  2. Coleman Stewart (LOUP): 55.44
  3. Sam Stewart (sans engagement) : 55,75
  4. Paul Le (LOUP) : 56.35
  5. Ogi Maric (célibataire): 56,55
  6. Arijus Pavlidi (CS) : 56,82
  7. Kristofer Rogic (CSUB): 57.17
  8. Yéziel Morales (AZFL) : 57,27

graine supérieure maisons de Shaine s’est occupé de ses affaires ce matin, se qualifiant premier en 55.25 après avoir dominé la manche finale. Coleman Stewart, pro de NC State, s’est qualifié deuxième, juste derrière Casas en 55,44. Pour compléter le top 3, Sam Stewart a terminé en 55,75.

Le partenaire d’entraînement Wolfpack Elite de Stewart, Paul Le, s’est qualifié quatrième en 56,35.

200 poitrine femme

  • Record du monde : Tatjana Schoenmaker (RSA, 2021) : 2:18.95
  • Record américain : Rebecca Soni (États-Unis, 2012) : 2:19.59
  • Record de l’US Open : Rebecca Soni (États-Unis, 2009) : 2:20.38
  • Record du monde junior : Viktoriya Gunes (TUR, 2015) : 2:19.64
  • Record de natation professionnelle : Annie Lazor (États-Unis, 2019) : 2:20.77

Le top 8 classé :

  1. Anna Elendt (TEX): 2:25.98
  2. roi des lys (CDI): 2:27.68
  3. Annie Lazor (ISC): 2:31.13
  4. Mackenzie Looze (IU): 2:32.72
  5. Brearna Crawford (IU): 2:33.93
  6. Mona McSharry (TENN): 2:34.50
  7. Leah Polonsky (sans attachement): 2: 34.51
  8. Noelle Peplowski (UI): 2: 34.90

Après avoir battu hier le record d’Allemagne du 100 m brasse, la deuxième texane Anna Elendt a maintenu le rythme ce matin en signant le meilleur temps du 200 m en 2:25.98. Elle s’est éloignée des meilleures graines roi des lys dans la seconde moitié de la course pour remporter la manche finale, King terminant deuxième en 2: 27,68.

La pro de l’Indiana Annie Lazor s’est qualifiée troisième en 2:31.13.

Notamment, 5 des 8 finalistes s’entraînent ce soir à l’Université d’Indiana.

Poitrine 200 hommes

  • Record du monde : Anton Chupkov (RUS, 2019) : 2:06.12
  • Record américain : Josh Prenot (États-Unis, 2016) : 2:07.17
  • Record de l’US Open : Josh Prenot (États-Unis, 2016) : 2:07.17
  • Record du monde junior : Haiyang Qin (CHN, 2017) : 2:09.39
  • Record de natation professionnelle : Andrew Wilson (États-Unis, 2018) : 2 : 08,95

Le top 8 classé :

  1. Léon Marchand (Sans équipe): 2:11.71
  2. Chase Kalisz (ABSC): 2:14.40
  3. Nick Fink (MAAC): 2:14.89
  4. Tommy Cope (ISC): 2: 15.60
  5. Cody Miller (SABLE): 2: 16.89
  6. Brandon Fischer (sans attachement) : 2:17.07
  7. Mateusz Dubas (Sans Equipe): 2:17.44
  8. Will Licon (TXLA): 2:17.48

Tout juste sorti de son titre NCAA 200 brasse, le recrue de l’Arizona State a balayé une nage préliminaire de 2: 11,71 pour prendre la tête de série de près de 3 secondes. A dominé la course finale, tête de série Nick Fink écrémé deuxième en 2: 14,89.

Le pro géorgien Chase Kalisz s’est qualifié deuxième en 2: 14,40, perdant 0,7 de sa tête de série. Les partenaires d’entraînement basés dans l’Indiana, Tommy Cope et Cody Miller, se sont qualifiés respectivement quatrième et cinquième.

400 femmes libres

Les 8 meilleurs finalistes :

  1. katie lecky (Non attaché): 4:04.01
  2. Léa Smith (TXLA): 4:08.46
  3. scintillement hali (DIM): 4:13.71
  4. Sierra Schmidt (CAS): 4:15.67
  5. Jillian Cox (TXLA): 4:16.79
  6. Yara Hiertah (NCS): 4:20.80
  7. Ella Ristic (IU): 4:21.54
  8. Adrianna Cera (MIA): 4:24.91

graine supérieure katie lecky il a glissé vers la tête de série, remportant la manche finale en 4: 04,01. Terminer deuxième de sa série était scintillement haliqui a touché en 4:13.71 pour se qualifier troisième au classement général.

La professionnelle texane Leah Smith a impressionné ce matin, en 4:08.46 pour se qualifier pour la deuxième place. Smith a remporté le 800 libre mercredi soir en 8:22.

400 hommes libres

  • Record du monde : Paul Biedermann (ALL, 2009) : 3:40.07
  • Record américain : Larsen Jensen (États-Unis, 2008) : 3:42.78
  • Record de l’US Open : Larsen Jensen (États-Unis, 2008) : 3:43.53
  • Record du monde junior : Mack Horton (AUS, 2014) : 3:44.60
  • Record de natation professionnelle : Sun Yang (CHN, 2016) : 3:43.55

Le top 8 classé :

  1. Bar Soloveychik (seul): 3: 54.13
  2. Tommylee Camblong (sans pièce jointe): 3: 55.90
  3. Marwan Aly Elkamash (ISC): 3: 56.37
  4. Michael Cotter (TAC): 3: 57.24
  5. Oskar Lindholm (sans attachement) : 3:57.86
  6. Kayden Lancaster (BSS): 3: 58.48
  7. Mikey Calvillo (UI): 3: 58.56
  8. James Freeman (sans attachement) : 3 : 59,19

Bar Soloveychik a remporté la tête de série du 400 m libre masculin en 3:54,13. Soloveychik a nagé le premier entraînement avec un temps de manche de verges.

L’étudiant géorgien Tommylee Camblong a remporté la manche finale en 3: 55,90, touchant juste devant le pro de l’Indiana Marwan Aly Elkamash, qui s’est qualifié troisième en 3: 56,37.

Kayden Lancaster, qualifiée pour la sixième place, une nageuse engagée de Louisville pour les Bolles School Sharks, s’est qualifiée sixième en 3: 58,48. C’est une baisse de près de 6 secondes pour le lycéen.

Leave a Comment