Rapport et faits saillants des qualifications du Grand Prix du Canada 2022: Verstappen brave les conditions humides pour remporter la pole du GP du Canada devant le sensationnel Alonso

Dans des conditions difficiles pour les qualifications au Grand Prix du Canada 2022, c’est Max Verstappen qui a pris la tête pour remporter sa première pole position de 2022 depuis Imola, avec Fernando Alonso d’Alpine prêt à le rejoindre au premier rang après une impressionnante carrière de l’Espagnol. . .

Roulant en pneus intermédiaires sur le circuit asséchant Gilles Villeneuve, Verstappen a signé un temps de 1m21.299s, lui laissant 0.645s de retard sur le peloton, mené par Alonso, qui fera son premier départ en première ligne depuis sa pole en Allemagne il y a 10 ans. derrière.

Carlos Sainz de Ferrari a complété le top trois, dont le coéquipier Charles Leclerc est sur le point de commencer P19 après avoir pris de nouveaux éléments d’unité de puissance. Lewis Hamilton a montré ses prouesses par temps humide pour prendre la P4, devant une excellente performance des pilotes Haas Kevin Magnussen et Mick Schumacher, partageant la troisième ligne en P5 et P6.

1


max.
Verstappen
REGARDER
course de taureaux rouges
1:21 299
deux


Ferdinand
Alonso
BONJOUR
Alpin
1:21 944
3


Charles
sainz
ISC
Ferrari
1:22 096
4


Louis
hamilton
JAMBON
Mercedes
1:22 891
5


Kévin
Magnussen
REVUE
Équipe Haas F1
1:22 960

Esteban Ocon a remporté la 7e place devant la deuxième Mercedes de George Russell, une tentative d’établir un tour en slicks dans les phases finales qui a échoué pour l’Anglais alors qu’il filait au virage 2, avec Daniel Ricciardo dépassant Zhou Guanyu. Le pilote chinois faisait sa première apparition en Q3 mais fera l’objet d’une enquête après la séance pour une infraction au virage 14.

Valtteri Bottas a terminé 11e, devant la Williams d’Alex Albon, puis Sergio Perez, qui a écrasé sa Red Bull en Q2, provoquant des drapeaux rouges, devant Lando Norris, le Britannique rencontrant un problème de bloc d’alimentation.

Leclerc était P15 mais reculera avec sa pénalité, promouvant Pierre Gasly, Sebastian Vettel, Lance Stroll et Nicholas Latifi, qui ont tous abandonné en Q1.

Yuki Tsunoda occupera l’arrière du peloton, ayant également reçu des pénalités moteur pour les changements d’unité de puissance.

Plus à venir…

Faits saillants des qualifications : Grand Prix du Canada 2022

COMMENT ÇA S’EST PASSÉ

Q1 – Les stars du FP3 Vettel et Gasly ne parviennent pas à passer car les deux Canadiens abandonnent

Le Race Control n’a pas caché les conditions météorologiques avant les qualifications, confirmant que le risque de pluie était de 100 %, tous les pilotes ayant franchi le segment d’ouverture avec des pneus pluie extrême. “Le plan est d’obtenir une heure de pointe au risque de voir des drapeaux rouges et jaunes”, a déclaré Pete Bonnington, l’ingénieur de Hamilton, à son chauffeur. “Je ne vois pas grand-chose devant moi”, a répondu Hamilton.

Les conditions étaient certes dures, mais les 20 pilotes se sont lancés dans des tours autour du circuit Gilles Villeneuve, avec Max Verstappen en tête avec un 1m32.219s, devant l’Alpine d’Alonso, très bon pilote sur le mouillé, ayant mené les FP3 dans des conditions similaires. .

Q1 verrait un grand scalping, avec Pierre Gasly et Sebastian Vettel échouant dans les conditions et se retirant – la paire avait été P2 et P3 en FP3, Vettel était clairement frustré par la radio de l’équipe.

La foule locale a également été déçue, puisque les deux coureurs nés à Montréal Lance Stroll et Nicholas Latifi ont pris le départ en Q1, ainsi que le deuxième moteur AlphaTauri, Yuki Tsunoda, qui a écopé d’une pénalité et a pris la P20. Charles Leclerc, qui partira également en haut de la grille après avoir pris un certain nombre de nouveaux éléments d’unité de puissance, s’est qualifié pour Q2 en P5, tandis qu’Alex Albon a également impressionné en faisant sa première apparition en Q2 et le de Williams de Bahreïn.

Éliminés : Gasly, Vettel, Stroll, Latifi, Tsunoda


1403698546

Vettel a été une sortie surprenante de Q1 après sa P3 lors des derniers essais

Q2: Verstappen mène à nouveau Alonso alors que le coup de Perez soulève des drapeaux rouges

Une poignée de pilotes ont avalé leurs pilules courageuses et se sont dirigés vers la Q2 dans les intermédiaires à parois vertes, avec Hamilton, commençant sur le mouillé, affirmant que les conditions étaient “définitivement dans le crossover, très proches”.

Albon et Perez ont peut-être été en désaccord, les coureurs en chaussures intermédiaires ont heurté le mur aux virages 6 et 3 respectivement au début du segment, les deux pilotes s’éloignant de l’aquaplaning et s’écrasant contre les barrières.

L’impact d’Albon semblait assez inoffensif, causant peu de dégâts visibles, bien que Williams ait changé son aileron avant, mais Perez a endommagé son propre aileron avant et n’a pas pu trouver la marche arrière sur son RB18, le coinçant dans les TECPRO et levant un drapeau rouge.

Le Mexicain a été contraint de sortir de la voiture et de traverser le parc pour retourner au paddock, ses qualifications se terminant un jour où Red Bull aurait adoré profiter de son avantage sur Leclerc, qui a écopé d’une pénalité sur la grille.

Qualification GP du Canada 2022: Pérez sort les drapeaux rouges après avoir franchi la barrière en Q2

Malgré les coups de pied d’Albon et de Perez, tous les coureurs restants se sont dirigés vers les entractes pendant les neuf minutes restantes, à l’exception de Leclerc, heureux de le garer en raison de ses pénalités, et de Norris, qui a signalé un raté d’alimentation dans sa McLaren, le Britannique. est parti avec trois minutes à faire avant de se retirer aux stands, son problème n’étant clairement pas résolu.

Avec la piste améliorée, les temps ont chuté, mais les deux premiers ont terminé comme en Q1, Verstappen devançant à nouveau Alonso avec 1m23.746s. Rejoindre Perez, Norris et Leclerc dans la zone de largage étaient Bottas et Albon, le pilote thaïlandais avec sa meilleure qualification de la saison mais pas assez pour donner à Williams le premier Q3 de l’année.

Zhou Guanyu d’Alfa Romeo décroché son première apparition en Q3 en P7, alors que Mick Schumacher a également impressionné par sa deuxième apparition dans le top 10, avec son coéquipier Haas Kevin Magnussen. Ces Haases, Mercedes et Alpines étaient les trois seules équipes avec les deux voitures en Q3.

Éliminés : Bottas, Albon, Perez, Norris, Leclerc


1403719061

Dans des conditions difficiles, c’était encore plus impressionnant pour Zhou de faire sa première apparition en Q3, lors de son premier départ à Montréal.

Q3 – Verstappen et Alonso encore une fois 1-2 alors que le Néerlandais décroche la pole

Avec les conditions telles qu’elles étaient, vous n’auriez pas parié contre quiconque prenant la pole position au dreich de Montréal samedi.

Le gambit d’ouverture a vu Verstappen mener Sainz et Alonso, Schumacher réussissant bien à passer en P4. Mais la piste a changé de minute en minute, de virage en virage, et les temps n’ont cessé de s’améliorer.

Était-il assez sec pour les taches ? George Russell a pensé que cela valait la peine d’être botté de dégagement, mais il a coupé au virage 2, tournant sur l’herbe dans un mouvement qui le laisserait tomber P8. rien de risqué…

Cependant, Verstappen volait et affichait un temps de 1m21.299s dans son dernier tour pour prendre la 15e pole position de sa carrière. Mais c’est Alonso qui a diverti la foule, le double champion glissant devant le mur des champions dans son dernier effort pour revendiquer la P2 – Alonso a étonnamment été l’Espagnol le plus rapide en dépassant son protégé Carlos Sainz, qui détenait la troisième place.

Hamilton a remporté son premier départ parmi les quatre premiers de l’année, devant les garçons ravis de Haas, Magnussen et Schumacher, tandis qu’Ocon, Russell, Ricciardo et Zhou ont complété le top 10 après une qualification mémorable au Canada.

Qualifications du GP du Canada 2022 : le passage risqué de Russell aux slicks se termine en vrille

la citation clé

“Bien sûr, j’espère toujours que ce ne sera pas une course facile. Mais je pense qu’aujourd’hui, avec les conditions difficiles, nous sommes restés calmes, n’avons commis aucune erreur et nous avons pris les bonnes décisions en Q3, bien sûr, très heureux d’avoir obtenu la pole position ici. De plus, être de retour ici à Montréal, ça fait un moment et c’est super de voir tous les fans.

“Vous retrouvez vraiment la sensation du karting avec des bordures vraiment appropriées ici, donc nous aimons toujours conduire ici et attendons avec impatience demain.”

Suivant?

Le Grand Prix du Canada 2022 débute à 14h00 au Circuit Gilles Villeneuve. Sera-ce la sixième victoire consécutive pour un Red Bull cette saison ? Ou Alonso peut-il utiliser son expérience pour se lancer dans la chasse à sa première victoire depuis Espagne 2013 ?

Leave a Comment