Nick Kyrgios qualifié de “méchant” et de “voyou” par l’adversaire vaincu de Wimbledon, Stefanos Tsitsipas



CNN

Stefanos Tsitsipas a déclaré que Nick Kyrgios avait un “côté pervers” dans son personnage après avoir perdu contre l’Australien lors d’un match à Wimbledon samedi.

Kyrgios a battu Tsitsipas en quatre sets : 6-7(2), 6-4, 6-3, 7-6(7), dans un match controversé et bourré d’action sur Court One, mais la paire a poursuivi le différend sur son poste. – les conférences de presse des matchs. .

Tsitsipas avait été frustré par “l’intimidation constante” de Kyrgios de l’autre côté du filet et avait tenté de frapper son adversaire avec un tir lors de la rencontre enflammée.

Kyrgios, qui a parlé tout au long, a été averti pour avoir juré par l’arbitre et a été furieux lorsque Tsitsipas n’a pas été disqualifié pour avoir tiré un ballon dans la foule par frustration.

“Oui, c’est du harcèlement constant, c’est ce qu’il fait. Il intimide les adversaires. Il était probablement lui-même un tyran à l’école. Je n’aime pas les voyous”, a déclaré Tsitsipas aux journalistes après le match.

« Je n’aime pas les gens qui rabaissent les autres. Il a aussi de bons traits de caractère. Mais il a aussi un côté très maléfique qui, s’il est exposé, peut vraiment faire beaucoup de mal aux gens qui l’entourent.”

Le match s'est terminé par une poignée de main prudente entre les deux.

Kyrgios, qui a déjà fait la une des journaux à Wimbledon pour ses explosions et ses coups audacieux, s’est moqué des commentaires de ses adversaires, les qualifiant de “doux”.

Il avait précédemment déclaré qu’il avait un grand respect pour le Grec lorsqu’il avait été interviewé sur le terrain immédiatement après le match.

“Je ne sais pas quoi dire. Je ne sais pas comment je l’ai intimidé. C’est lui qui m’a frappé les balles, c’est lui qui a frappé un spectateur, c’est lui qui l’a fait sortir du stade”, a déclaré Kyrgios aux journalistes après s’être qualifié pour les huitièmes de finale.

“Je n’ai rien fait d’irrespectueux envers Stefanos aujourd’hui. Je ne le forais pas avec des balles. Entrer ici et dire que je t’ai intimidé, c’est doux. Nous ne sommes pas faits de la même étoffe. Je suis contre des gars qui sont de vrais concurrents.

“J’ai beaucoup d’amis dans le vestiaire, je veux juste que tu le saches. En fait, je suis l’un des plus aimés. Je suis prêt Ce n’est pas cher. Mettons juste ça là-dedans.”

Tsitsipas s’est ensuite excusé d’avoir tiré un ballon dans la foule et a admis avoir tenté de frapper Kyrgios d’un coup au corps.

“Je n’ai pas l’habitude de jouer de cette façon”, a-t-il déclaré. «Mais je ne peux pas rester assis là et agir comme un robot et agir comme quelqu’un qui est complètement froid et ignorant.

« Parce que vous faites votre travail et que vous entendez du bruit de l’autre côté du terrain sans aucune raison.

“Chaque point que j’ai joué aujourd’hui, j’ai l’impression qu’il se passe quelque chose de l’autre côté du filet.

Kyrgios a ri des allégations d'intimidation.

« C’est sa façon de manipuler l’adversaire et de vous distraire, d’une certaine manière. Il n’y a aucun autre joueur qui fait ça. J’espère vraiment que nous tous les joueurs pouvons penser à quelque chose et en faire une version plus propre de notre sport, que ce genre de comportement n’est pas accepté, pas autorisé, pas toléré.”

Kyrgios, qui affrontera l’Américain Brandon Nakashima au prochain tour, a déclaré que Tsitsipas devrait être plus soucieux de trouver un moyen de le battre.

«Je serais assez contrarié si je perdais contre quelqu’un deux semaines de suite. Peut-être que je devrais d’abord trouver comment me battre quelques fois de plus.”

.

Leave a Comment