Moins d’argent dépensé pour les équipes féminines du Final Four que pour les hommes

Être bon n’a pas été suffisant pour obtenir des ressources équitables pour les équipes féminines de basket-ball qui participeront au Final Four ce week-end.

Historiquement, chaque école publique avec une équipe qui participe encore au tournoi féminin de la NCAA cette année a dépensé moins d’argent pour ses basketteuses que pour ses joueurs masculins qui n’ont pas progressé aussi loin.

Il en va de même pour les écoles qui ont joué dans l’Elite Eight dans le tournoi masculin et féminin cette année, car les équipes féminines ont recueilli moins de ressources que les équipes masculines dans leurs écoles d’origine.

Une analyse unique en son genre réalisée par USA TODAY a examiné les dépenses dans trois catégories (équipe, recrutement et voyages) dans 107 écoles publiques de la subdivision NCAA Division I Football Bowl. L’analyse, menée en collaboration avec le Knight Newhouse Data Project de l’Université de Syracuse, a utilisé les rapports de revenus et de dépenses de la NCAA pour les saisons 2018-19 et 2019-20.

‘Lire la suite: Ils ont eu 50 ans pour le comprendre’ –Les disparités du titre IX dans les principaux sports universitaires n’ont pas disparu

La Caroline du Sud, qui se prépare pour le Final Four jeudi, est l'une des rares équipes à s'approcher de la parité financière avec son équipe masculine.

Sur les 16 équipes qui se sont qualifiées pour l’Elite Eight masculin et féminin de cette année, 10 provenaient d’écoles publiques dont les données sur les dépenses ont été incluses dans l’analyse.

Ensemble, ces 10 écoles publiques ont dépensé 14,2 millions de dollars, soit 67 %, de plus pour leurs équipes de garçons que pour leurs équipes de filles au cours des deux saisons.

Leave a Comment