Les guerriers réfutent le rapport d’Adrian Wojnarowski sur Stephen Curry

Vendredi en début d’après-midi, la journaliste de Mercury News Shayna Rubin a annoncé la nouvelle que le gardien des Golden State Warriors, Stephen Curry, ne réévaluera pas son pied gauche blessé avant la fin de la saison régulière. L’implication du tweet est évidente : Curry manquera le reste de la saison régulière (cinq matchs), ce qui remet en question s’il sera prêt pour les séries éliminatoires.

La réaction immédiate et écrasante au tweet de Rubin a été une ruée de fans de Warriors demandant s’il s’agissait d’une farce du poisson d’avril. Ce n’était pas, bien sûr, parce qu’elle couvre l’équipage pour gagner sa vie et faire une blague de poisson d’avril sur l’équipage que vous couvrez serait incompréhensiblement myope. Mais une partie du scepticisme des fans est probablement liée à la malheureuse réalité des dernières nouvelles de la NBA en 2022 : la grande majorité des gros scoops sont livrés par Adrian Wojnarowski d’ESPN et Shams Charania de Stadium.

Woj et Charania dominent le jeu des scoops, le résultat des scoops étant leur seul intérêt. Leurs méthodes d’approvisionnement ont été remises en question, car eux-mêmes et d’autres chasseurs de scoop nationaux ont montré une volonté de formuler des histoires comme leurs sources, généralement des agents ou des dirigeants d’équipe, le souhaiteraient.

Mais Woj, en particulier, compte 5,2 millions d’abonnés sur Twitter, donc dans les rares occasions où il se fait battre dans une histoire, son inévitable tweet de suivi est souvent considéré comme le dernier mot sur le sujet. Quinze minutes après le tweet de Rubin vendredi, Woj est entré dans la saga Curry et a tagué sa collègue Kendra Andrews avec un évaluation assez différente de la situation : Curry pourrait encore revenir pendant la saison régulière, et sera réévalué dans une semaine, ce qui est encore juste avant la fin de la saison régulière.

Le rapport de Wojnarowski, comme celui de Rubin, cite plusieurs sources non identifiées. Alors qui a raison ?

Rubin, non wow. Quelques minutes après le tweet de Woj, les Warriors a publié une déclaration confirmant qu’il n’y aura pas de mises à jour de Curry avant le 11 avril, soit après la fin de la saison régulière. Il n’y a pas de couverture sur la déclaration Dubs, tout comme il n’y avait pas de couverture sur Rubin’s, ou autres journalistes qui a rapidement pesé sur la situation: Curry est absent pour le reste de la saison régulière, et rien n’indique qu’il sera réévalué dans “une semaine”, soit le 8 avril et non le 11 avril.

Cependant, à 13 h 01, Wojnarowski et Andrews ont signé un article confirmant l’annonce des Warriors selon laquelle Curry manquera le reste de la saison régulière. Rubin n’a pas été cité pour avoir révélé l’histoire, et Wojnarowski n’a pas non plus tenté d’expliquer ses informations changeantes en l’espace de 40 minutes. L’article d’ESPN réitère également vaguement que Curry sera réévalué dans “une semaine”, bien que cela ne corresponde pas à la date du 11 avril des Dubs.


En fin de compte, ce n’est pas un gros problème; il pourrait même l’appeler “pointilleux”, et il ne protesterait pas contre son évaluation. Mais voici le problème : lorsque Rubin, une journaliste locale, a dévoilé une histoire qui s’est avérée exacte, elle a été accueillie avec incrédulité et même l’hostilité de personnes qui se sont rapidement rangées du côté de Wojnarowski, le premier vainqueur national. Alors laissez cela servir de rappel amical : les National Sport Scoopers ne sont pas infaillibles, et quand ils se trompent (même une petite erreur comme celle-ci !) ils ne feront pas tout leur possible pour modifier le record, bien qu’ils le devraient.

Leave a Comment