Faits saillants et rapport du Grand Prix du Canada 2022: Verstappen devance Leclerc de 0,081 seconde pour balayer les séances d’entraînement du vendredi à Montréal

Le champion du monde en titre Max Verstappen a donné le ton lors des deuxièmes essais du Grand Prix du Canada, mais son rival en titre Charles Leclerc l’a gardé honnête en terminant à seulement 0,081 seconde du circuit Gilles Villeneuve.

Le pilote Red Bull a signé un temps de 1m14.127s avec des pneus tendres neufs, avec un morceau de carburant enlevé, pour battre les temps devant Leclerc, avec la deuxième Ferrari de Carlos Sainz à deux dixièmes de la tête en troisième. .

COMMENT C’EST ARRIVÉ : Toute l’action de la deuxième séance d’entraînement pour le Grand Prix du Canada

La surprise de la séance est peut-être venue de Sebastian Vettel, vainqueur au Canada en 2018, l’Allemand plaçant son Aston Martin à une excellente quatrième place, à seulement 0,315 seconde du rythme final.

Fernando Alonso avait l’air fort lors des premiers essais et a continué sur cette lancée lors de la deuxième séance, plaçant son Alpine à la cinquième place, un dixième derrière son compatriote champion du monde Vettel, avec Pierre Gasly d’AlphaTauri sixième.

1


max.
Verstappen
REGARDER
course de taureaux rouges

1:14 127

deux


Charles
Leclerc
LEC
Ferrari

+0.081s

3


Charles
sainz
ISC
Ferrari

+0.225s

4


Sébastien
Vettel
VÉTÉRINAIRE
Aston Martin

+0.315s

5


Ferdinand
Alonso
BONJOUR
Alpin

+0.416s

Gasly est sorti large à la chicane finale et est allé du mauvais côté de la borne, ce qui a incité les commissaires à dire qu’ils enquêteraient sur l’incident après la course. Vettel a fait de même et fera également l’objet d’une enquête, tout comme son coéquipier Lance Stroll.

George Russell était la première Mercedes en septième place, avec Lando Norris de McLaren en huitième et sept équipes différentes dans les huit premières positions, avec seulement 0,860 seconde séparant l’octet.

GOOD ROUND vs GRAND ROUND: Boardwalk avec Gasly et Verstappen à Montréal

Daniel Ricciardo poursuit son changement de forme avec la neuvième place, à moins d’un demi-dixième de seconde de son coéquipier Norris, tandis qu’Esteban Ocon complète le top 10.

Le vainqueur du Grand Prix de Monaco, Sergio Perez, a connu une partie médiane décevante de sa course en pneus tendres et était donc hors de position en 11e, devant Stroll, avec le septuple champion du monde Lewis Hamilton à seulement 13 ans, 0,4 seconde plus lent que son coéquipier Russell.

GP du Canada FP2 2022 : “Absolument fou !” – Magnussen furieux après un quasi-accident dans la voie des stands avec Vettel

Hamilton est revenu à l’appartement standard pour cette saison, plutôt qu’à la version trouée qu’il a courue en FP1, pour être en ligne avec Russell.

Kevin Magnussen avait l’air plus fort que ce matin en 14e (le Danois a terminé FP1 en P20), une fraction d’avance sur son coéquipier Haas Mick Schumacher, avec Zhou Guanyu 16e, les problèmes d’entraînement de son coéquipier vendredi L’équipe Alfa Romeo Valtteri Bottas a continué car il était incapable de régler un temps.

LIRE LA SUITE: Tsunoda démarrera le GP du Canada par derrière après le changement de moteur alors que Leclerc évite la pénalité

Le Finlandais a pris la piste, a couru trois tours, mais a été appelé à chaque fois que l’équipe découvrait un problème, notamment une perte d’élan et des piqûres.

Yuki Tsunoda, qui est sur un programme différent puisqu’il prendra le départ de la course en fond de grille après des pénalités moteur et se concentre donc sur les performances à long terme plutôt que sur les qualifications, a terminé 17e, avec le duo Williams Alex Albon et Nicholas Latifi. 18 et 19 respectivement, devant Bottas.

Leave a Comment