Face à des matchs éliminatoires potentiels à Toronto, les Celtics de Boston et les 76ers de Philadelphie refusent de dire si les équipes sont complètement vaccinées

Interrogés directement au cours des dernières 24 heures si leurs équipes étaient complètement vaccinées, les Celtics de Boston et les 76ers de Philadelphie ont refusé de commenter ESPN, ouvrant la possibilité que les deux équipes manquent de joueurs dans les matchs sur la route à domicile d’une série éliminatoire de premier tour. contre les Raptors de Toronto.

Entrant en jeu mercredi, les Miami Heat, les Milwaukee Bucks, les Celtics et les 76ers sont à une défaite les uns des autres au sommet du classement de la Conférence Est, ce qui signifie qu’ils pourraient terminer dans n’importe quel ordre d’ici la fin de la saison régulière le 10 avril. .

Ainsi, l’un ou l’autre pourrait faire face à la perspective de devoir se rendre à Toronto pour une série éliminatoire de premier tour contre les Raptors. Depuis le 15 janvier, les joueurs doivent être entièrement vaccinés pour entrer au Canada.

Le Heat et les Bucks ont confirmé à ESPN que leurs équipes sont entièrement vaccinées, donc ils n’auraient aucun problème à Toronto.

Les Celtics ont disputé leur premier match à Toronto lundi depuis l’entrée en vigueur de l’obligation de vaccination et ont perdu en prolongation.

Après avoir battu les Timberwolves du Minnesota à domicile dimanche, Boston a exclu quatre joueurs pour le match de lundi à Toronto pour la deuxième nuit consécutive : Robert Williams, qui s’est déchiré le ménisque du genou gauche dimanche ; Al Horford, qui a raté les matchs de dimanche et lundi pour des raisons personnelles ; Jayson Tatum, que les Celtics ont répertorié comme souffrant d’une tendinopathie rotulienne droite; et Jaylen Brown, qui figurait sur la liste des blessés au genou droit.

Des sources ont déclaré à ESPN que Williams était vacciné. Tatum a déclaré lors de la journée de presse des Celtics qu’il avait été vacciné, mais a ajouté que personne ne devrait être jugé pour avoir choisi le contraire.

“Je veux dire, c’est votre propre décision”, a déclaré Tatum. “Je comprends parfaitement les préoccupations de ceux qui ne sont pas vaccinés qu’ils ne veulent pas, et je comprends les gens comme moi qui l’ont fait. C’est leur santé personnelle et leur raison. Personne ne devrait être jugé d’une manière ou d’une autre, peu importe .” votre décision est.”

Brown a déclaré à l’époque que le vaccin était un choix personnel.

“J’ai ma propre opinion là-dessus, mais je respecte les décisions de mes coéquipiers et des choses comme ça”, a déclaré Brown. “Je sais que tout le monde a sa propre opinion là-dessus, mais je pense que c’est un choix personnel.”

Brown et Horford sont entrés dans les protocoles de santé et de sécurité de la NBA en octobre, et Horford l’a fait à nouveau en décembre.

Pendant ce temps, Philadelphie n’a pas joué à Toronto depuis l’entrée en vigueur du changement de règle. Les 76ers, qui ont affronté les Raptors pour la première fois à Toronto le 28 décembre, les affronteront à nouveau le 7 avril pour conclure un road trip de trois matchs.

Entrés en jeu mercredi, les Celtics (47-29) sont troisièmes de la Conférence Est, à un demi-match des Bucks, deuxièmes (47-28). Les 76ers occupent la quatrième place à 46-29, un demi-match derrière les Celtics. Les Raptors (43-32), sixièmes, sont à un demi-match des Chicago Bulls (44-32), qui occupent la cinquième place. Les Cleveland Cavaliers sont à un match derrière les Raptors à la septième place.

Les séries éliminatoires devraient commencer les 16 et 17 avril, les matchs 3 et 4 du premier tour, qui doivent avoir lieu à Toronto, devraient se jouer dans trois semaines à partir de mercredi.

Pour être considéré comme complètement vacciné au Canada, il faut avoir passé deux semaines après une seule injection du vaccin Johnson & Johnson, ou deux semaines après la deuxième injection des vaccins à deux doses. Cela signifierait que les joueurs non vaccinés auraient environ une semaine pour recevoir le vaccin à dose unique afin d’être complètement vaccinés à temps pour jouer à chaque match d’une série éliminatoire de premier tour.

L’exemple le plus frappant d’un joueur manquant des matchs parce qu’il n’était pas vacciné est la star des Brooklyn Nets Kyrie Irving, qui n’a pas pu jouer à New York, au Barclays Center ou au Madison Square Garden, avant que la ville ne modifie ses règles de vaccination la semaine dernière pour permettre athlètes non vaccinés à jouer dans les matchs à domicile.

Irving a disputé son premier match à New York dimanche contre les Charlotte Hornets.

Le statut d’Irving a été un sujet tout au long de la saison en raison du mandat. Cependant, il n’y a pas eu de telles limitations à Boston ou à Philadelphie, ce qui fait que le statut de vaccination n’est pas un problème.

Avec les séries éliminatoires qui se profilent – ​​et, avec elles, un affrontement potentiel avec les Raptors au premier tour, ou au-delà – ce n’est plus le cas.

.

Leave a Comment