Un exercice simple pour vous aider à vous calmer

L’exercice 5-4-3-2-1 est un moyen rapide de dissiper l’anxiété. Ce n’est rien de plus qu’un exercice de concentration. Lorsque vous l’utilisez, concentrez-vous sur les choses non menaçantes autour de vous. Cela repousse les pensées qui déclenchent la peur.

Mieux que compter les moutons

L’exercice était à l’origine une technique pour aider une personne à s’endormir. Je l’ai réorienté et l’ai appelé l’exercice 5-4-3-2-1 pour donner aux clients qui ont peur de voler un moyen de sortir du cycle dans lequel une pensée anxiogène déclenche la libération d’hormones de stress gardant la personne sur la pensée anxieuse concentrée, ce qui libère naturellement plus d’hormones de stress, etc.

Peut-il arrêter une attaque de panique ?

Le 5-4-3-2-1 peut arrêter une attaque de panique s’il est utilisé tôt. Cela signifie qu’une personne doit sentir quand elle se dirige vers la panique. Tout le monde ne peut pas faire ça. Si le 5-4-3-2-1 est utilisé trop tard, la panique peut s’installer. Puis, dans un état de submersion, toute tentative d’arrêter la panique ne fait qu’intensifier la submersion. Utilisé assez tôt, il arrête la panique. D’apparition tardive, elle exacerbe la panique.

Allez-vous avec le courant?

Il y a des années, l’Australienne Claire Weekes a souligné que le meilleur moyen de sortir d’une crise de panique était de faire un tour. Elle a conseillé aux patients paniqués de laisser libre cours à la panique sans résistance. La résistance – parce qu’elle augmente l’écrasement – augmente la durée de l’attaque. Suivre le courant – lorsque le flux est une attaque de panique – est plus facile à dire qu’à faire.

La meilleure façon d’arrêter la panique.

Je vais vous apprendre à faire le 5-4-3-2-1, mais ne vous arrêtez pas là. Lorsque la panique frappe sans avertissement, le 5-4-3-2-1 ne l’arrêtera pas. Un exercice plus récent, les exercices de renforcement, peut le faire.Au lieu d’espérer que vous ne paniquerez pas, entraînez votre esprit pour éviter que la panique ne se produise en premier lieu. Cette pratique plus avancée est enseignée dans mon livre, sans panique.

Comment faire le 5-4-3-2-1.

Asseyez-vous ou allongez-vous confortablement. Concentrez-vous sur un objet devant vous. Concentrez-vous là-dessus tout au long de l’exercice. Si vos yeux s’éloignent, ramenez-les simplement. Faites d’abord l’exercice à haute voix. Alors essayez tranquillement. Voyez si l’un fonctionne mieux pour vous que l’autre.

  • Dites « je vois » et nommez quelque chose dans votre vision périphérique, par ex. B. “Je vois une chaise”. Ensuite, dites “je vois” et nommez autre chose dans votre vision périphérique. Continuez jusqu’à ce que vous ayez fait cinq déclarations sur la vue.
  • Dites « j’entends » et nommez quelque chose que vous entendez, par ex. B. “J’entends une voiture dehors.” Ensuite, dites « j’entends » et nommez quelque chose d’autre que vous entendez. Continuez jusqu’à ce que vous ayez fait cinq déclarations d’audience. (Si vous ne pouvez pas entendre cinq choses différentes, répétez quelque chose que vous avez déjà dit.)
  • Dites « je ressens » et nommez quelque chose que vous ressentez physiquement, pas émotionnellement, comme « je sens mon bras sur ma jambe ». Continuez jusqu’à ce que vous ayez fait cinq déclarations de sentiments.

Ceci termine le premier cycle. Cela demande une concentration intense. C’est exactement ce qu’il faut. Concentrez-vous simplement sur des choses qui ne vous menacent pas, et au fur et à mesure que le stress se dissipe sans être remplacé, vous deviendrez plus détendu.

Et le deuxième cycle ? Si vous faites toujours cinq déclarations, vous pourriez faire l’exercice sans concentration intense. Votre esprit peut revenir à des pensées troublantes. Pour garder votre concentration élevée, faites quatre déclarations au lieu de cinq. Puis, au troisième cycle, faites trois affirmations. Puis, au quatrième cycle, faites deux déclarations. Faites ensuite une déclaration sur le dernier cycle.

C’est bien de nommer les mêmes choses. Identique ou différent, c’est bien. Dites simplement ce que vous pensez. Si vous perdez le compte, c’est bien car cela signifie que vous vous détendez.

S’il vous plaît, ne faites pas cela en conduisant ou, comme on dit, en utilisant des machines lourdes !

Lorsque vous êtes aussi détendu que vous le souhaitez, arrêtez-vous. Si vous voulez être plus détendu ou vous endormir, répétez l’exercice en commençant par cinq affirmations.

Voici une vidéo qui enseigne le 5-4-3-2-1.

Leave a Comment