Les extensions de planche d’avant-bras sont un exercice 2 en 1

Chaque mois, un nouvel entraîneur nous présente quatre des meilleurs entraînements qu’il a dans sa poche. Suivez-nous chaque semaine pour découvrir de nouvelles façons de transpirer avec nous. Tout voir

Les amateurs de fitness aiment nommer les exercices d’après le groupe musculaire qu’ils travaillent le plus (par exemple, la planche est souvent appelée «entraînement de base» et les soulevés de terre ciblent les ischio-jambiers). La vérité est qu’aucun groupe musculaire ne travaille isolément. Et dans l’épisode de cette semaine de Entraîneur du club du moisL’entraîneur Nike Tara Nicolas le prouve avec des extensions de planche d’avant-bras, un mouvement qui cible à la fois votre tronc et vos fessiers.

Les extensions de planche d’avant-bras font partie de ces exercices qui comportent de nombreuses pièces mobiles, mais qui peuvent sembler rythmiques et intuitifs après la pratique.

Vous commencez par vous mettre en position de planche sur les avant-bras, avec vos épaules directement au-dessus de vos coudes, votre coccyx légèrement en dessous de vous et vos fessiers. Pour le changer, allez-y et mettez-vous à genoux (mais ne perdez pas l’engagement de vos fessiers et de votre tronc). Ensuite, amenez votre coude gauche vers l’avant et ramenez-le. Avancez ensuite avec votre coude droit et ramenez-le. Vous continuerez à le faire à tour de rôle et bientôt vous sentirez tout votre corps s’illuminer.

Eh bien, bien sûr : ce train est Un entraînement de base : les planches d’avant-bras engagent vos abdominaux transversaux (muscles stabilisateurs profonds qui s’enroulent autour de votre torse comme un corset), le rectus abdominis (alias “six pack” qui aide à la flexion vers l’avant et vers l’arrière) et les obliques internes et externes (les obliques , qui aident à la torsion et à la flexion latérale). De plus, comme vous balancez vos bras d’avant en arrière, vous devrez effectuer un travail de stabilisation supplémentaire dans tous ces groupes musculaires. Cela signifie que lorsque vous avancez avec votre avant-bras gauche, votre côté droit doit supporter presque tout votre poids corporel. Et vice versa.

Dans le même temps, vos fessiers s’activeront également pour maintenir la stabilité de tout votre corps. Que vous soyez à genoux ou non, vos fessiers seront pressés pour protéger le bas de votre dos et stabiliser votre bassin. Cette prise isométrique engagera ces minuscules petits fessiers – qui font également partie de votre tronc.

Et de peur que vous pensiez que Nicolas a oublié le reste de votre corps, considérez ceci : les extensions de planche d’avant-bras ciblent également vos épaules, votre poitrine et vos triceps. Tout est en ligne dans cet entraînement.

Mais bon, ne me croyez pas sur parole. Déroulez votre tapis et profitez de l’entraînement de base de 12 minutes de Nicolas qui est en fait une séance de transpiration sournoise de tout le corps.

Oh salut! Vous ressemblez à quelqu’un qui aime les séances d’entraînement gratuites, les réductions sur les marques de bien-être de pointe et le contenu exclusif Well+Good. Rejoignez Well+, notre communauté en ligne d’initiés du bien-être, et débloquez vos récompenses instantanément.

Leave a Comment