La méthode 3/7 pour la croissance musculaire et la force

croissance musculaire, stress métabolique et stress mécanique

Je suis une ventouse pour le stress métabolique. Lorsque je ne suis pas essoufflé après une séance d’entraînement, que la sueur coule sur mes tempes, grésille à cause d’une brûlure d’acide lactique ou que je me prélasse dans la gloire d’une pompe, je reçois l’équivalent d’une séance d’entraînement de boules bleues.

Tout comme de vraies balles bleues, ce n’est pas dangereux, mais je suis un peu grincheux jusqu’à ce que je trouve une douce rédemption. Alors s’il te plaît, charge-moi de travail. Que mon animal spirituel – un croisement muté entre une mule et un castor – brille.

C’est pourquoi la lecture de la méthode 3/7 a piqué mon intérêt. Il s’agit d’un schéma de répétition mis au point par l’entraîneur de force français Emmanuel Legeard au début des années 2000. Il associe un poids relativement élevé (stress mécanique) à des périodes de repos très courtes (stress métabolique).

Il y a quelques choses à faire. Premièrement, il s’agit de l’une des méthodes les plus rapides disponibles, et deuxièmement, des recherches solides soutiennent ses propriétés de renforcement musculaire et de renforcement musculaire.

Leave a Comment