Les revenus baissent mais les bénéfices augmentent

Huawei a annoncé sa première baisse de revenus annuelle enregistrée en 2021, les sanctions américaines continuant de nuire à l’entreprise.

Mais les revenus du géant chinois de la technologie ont augmenté l’année dernière alors qu’il se concentrait sur l’augmentation de la rentabilité.

“Malgré une baisse des revenus en 2021, notre capacité à réaliser des bénéfices et à générer des flux de trésorerie augmente, et nous sommes mieux à même de faire face à l’incertitude”, a déclaré le directeur financier de Huawei, Meng Wanzhou, dans un communiqué.

Le rapport annuel de Huawei publié lundi est le premier événement d’entreprise de haut niveau que Meng a dirigé depuis son retour en Chine du Canada, où il a été impliqué dans une bataille d’extradition de près de trois ans avec les États-Unis. Meng s’exprimait lors d’une conférence de presse au siège de Huawei à Shenzhen.

En 2021, Huawei a généré un chiffre d’affaires de 636,8 milliards de yuans chinois (99,9 milliards de dollars), soit une baisse de 28,5 % en glissement annuel. Il s’agit de la première baisse annuelle des revenus basée sur des rapports accessibles au public datant de 2002.

Meng a déclaré lors d’une conférence de presse lundi que les sanctions américaines, les “défis de la continuité de l’approvisionnement” et le ralentissement de la demande de 5G en Chine étaient les principales raisons de la baisse des revenus.

Le bénéfice net de l’année dernière a augmenté de 75,9 % en glissement annuel pour atteindre 113,7 milliards de yuans.

Sous l’ancien président américain Donald Trump, Huawei a été placé sur une liste noire américaine appelée Entity List qui empêchait les entreprises américaines d’exporter des composants et des logiciels clés vers l’entreprise. Washington a cherché à couper l’accès de Huawei aux puces haut de gamme nécessaires à ses smartphones et autres matériels. En conséquence, la part de marché mondiale des smartphones de Huawei a chuté.

Pendant ce temps, les États-Unis ont qualifié Huawei de menace pour la sécurité nationale et ont exhorté les autres pays à ne pas utiliser leurs équipements de télécommunications pour les réseaux mobiles 5G de nouvelle génération. Huawei a nié à plusieurs reprises être une menace pour la sécurité nationale.

Ces déménagements ont eu un impact majeur sur les unités d’affaires de l’entreprise. La division grand public de Huawei, qui abrite les ventes de smartphones et d’autres produits, a généré 243,4 milliards de yuans en 2021, en baisse de près de 50 % par rapport à l’année précédente.

L’activité opérateur, qui comprend les ventes d’équipements de télécommunications, a enregistré un chiffre d’affaires de 281,5 milliards de yuans, en baisse d’environ 7% sur un an.

Un point positif pour l’entreprise était son activité d’entreprise naissante, sa plus petite division actuellement, mais Huawei met fortement l’accent sur la prise de contrôle. L’unité commerciale de Huawei comprend le cloud computing.

Pour contrer les sanctions américaines, Huawei investit massivement dans de nouveaux domaines, notamment l’industrie automobile, et embauche davantage de scientifiques pour se concentrer sur le développement technologique.

Huawei a dépensé 142,7 milliards de yuans en recherche et développement en 2021, soit un peu plus que le chiffre de 2020 de 141,9 milliards de yuans.

“En nous appuyant sur le talent, la recherche scientifique et un esprit d’innovation, nous augmenterons continuellement les investissements pour remodeler nos paradigmes de théories fondamentales, d’architecture et de logiciels, et développer notre compétitivité à long terme”, a déclaré Guo Ping, président tournant de Huawei, dans une déclaration. Communiqué de presse.

Huawei n’est pas une entreprise publique, mais elle publie des résultats annuels qui, selon elle, sont audités par le cabinet comptable KPMG.

.

Leave a Comment