Le prix de l’or commence le deuxième trimestre avec une perte de 30 $, mais la marque de 2 000 $ devrait bientôt atteindre: analystes


(Kitco News) Après un premier trimestre stellaire, le commerce de l’or en avril a commencé sur une note aigre alors que les prix ont chuté de 30 $ dans la journée au milieu de la hausse des rendements. Mais les analystes surveillent de près les rendements des bons du Trésor à 2 ans et à 10 ans et ce que signifie l’investissement pour l’or.

L’événement principal de vendredi n’était pas le rapport très attendu sur l’emploi, mais une inversion de l’écart de rendement des bons du Trésor à 2 ans et à 10 ans. De nombreux acteurs du marché y voient un signe d’avertissement potentiel qu’une récession pourrait être imminente.

“L’inversion de l’écart de rendement des bons du Trésor 10-2 ans cette semaine a suscité des spéculations prévisibles selon lesquelles des hausses de taux de la Fed pousseraient rapidement l’économie américaine dans la récession”, a déclaré Paul Ashworth, économiste en chef chez Capital Economics pour l’Amérique du Nord. “Compte tenu de leurs antécédents impressionnants en matière de prédiction des récessions américaines, près de 50 ans depuis le dernier faux positif, il semblerait idiot de douter d’une telle spéculation sur une récession baissière.”

L’inversion de la courbe des taux est un drapeau rouge, mais ce n’est pas un outil de timing, a expliqué Michael Boutros, stratège chez DailyFX. “Cela ne signifie pas pour autant que nous nous dirigeons vers une récession. Mais cela met en évidence la menace que l’environnement est propice à une telle décision. Vous verrez la propagation faiblir à court terme”, a déclaré Boutros.

Pour l’or, cela devrait signifier plus d’attractivité pour l’aversion au risque. Mais jusqu’à présent, le sentiment ne s’est pas traduit par un commerce plus large, a déclaré Everett Millman, expert en métaux précieux chez Gainesville Coins.

Et c’est pourquoi, malgré ces signes d’aversion au risque, l’action du prix de l’or de vendredi a été soutenue par les réactions du métal à la hausse des rendements obligataires et à un dollar américain plus fort. Les contrats à terme sur l’or Comex de juin ont baissé pour la dernière fois de 30 $ sur la journée et s’échangeaient à 1 924,20 $ l’once.

“Il y a trop de volatilité sur le marché du Trésor en ce moment”, a déclaré Everett Millman, expert en métaux précieux chez Gainesville Coins. Le marché du Trésor vend sur les attentes que la Fed va augmenter les taux. Ainsi, les obligations à faible rendement ne sont pas aussi attrayantes, nous voyons donc l’investissement », a déclaré Millman. “Les marchés prennent de l’avance sur eux-mêmes avec leur manque de peur et leurs attentes que la Fed puisse contrôler l’inflation. Nous devons d’abord voir comment cela se passe de la part de la Fed.”




Quelle est la prochaine étape après le rallye Q1 de Gold ?

Le premier trimestre de 2022 a été un revirement impressionnant pour l’or, avec des prix en hausse de plus de 6 % et affichant ses meilleurs gains depuis le troisième trimestre 2020. D’autres actions de ce type sur les prix sont attendues au deuxième trimestre, avec un objectif de 2 000 $ l’once tourné vers l’intérieur. portée, a déclaré Frank Cholly, stratège principal du marché chez RJO Futures.

“L’or a eu tendance à se consolider bien avant de remonter. Nous avons eu une belle reprise de février à mi-mars. Maintenant, l’or subit une légère correction. Les marchés fondent un creux là où nous avons culminé à la mi-novembre. Et 1 900 à 1 925 $ montrent une bonne valeur. Le marché rebondit dans cette fourchette », a déclaré Cholly. “Si nous pouvons obtenir une clôture ou une bonne augmentation au-dessus de 1 950-75 $, nous n’aurons aucun problème à dépasser les 2 000 $. Et au deuxième trimestre, nous pouvons dépasser les 2 000 $.”

Le tableau d’ensemble pour l’or reste très constructif sur les plans fondamental et technique, a noté Boutros. Mais il pourrait y avoir plus de ventes à venir pour le métal précieux, surtout si le niveau de 1 828-49 $ ne tient pas. “L’histoire de l’or sera contrebalancée par la rapidité des hausses de taux de la Fed. Tout recul au deuxième trimestre devrait être limité à la fourchette de 1 828 à 49 $. En dessous, vous risquez beaucoup plus de lessivage que ce qui nécessitera une force du dollar forte ” il a dit. dehors.

Les données de la semaine prochaine

Un événement majeur la semaine prochaine sera la publication mercredi du procès-verbal de la réunion du FOMC de mars. “Les minutes devraient révéler les détails des plans de la Fed pour réduire son bilan. Bien que nous estimions que le déficit commercial s’est rétréci en termes nominaux en février, en termes réels, il semble s’être nettement creusé”, a déclaré Ashworth.

En mars, Powell a noté que le deuxième tour pourrait être similaire à 2017-19, mais se déroulerait probablement à un rythme plus rapide.

Le chiffre de l’emploi de vendredi était également suffisamment bon pour renforcer l’idée qu’une augmentation de 50 points de base en mai n’est pas hors de question. L’outil FedWatch de CME a 71 % de chances que cela se produise.

Parmi les autres publications de données à surveiller, citons le PMI ISM non manufacturier mardi et les demandes d’allocations chômage jeudi.


Avertissement: Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur et peuvent ne pas refléter celles de Métaux Kitco inc. L’auteur s’est donné beaucoup de mal pour assurer l’exactitude des informations fournies ; cependant, ni Kitco Metals Inc. ni l’auteur ne peuvent garantir une telle exactitude. Cet article est strictement à des fins d’information seulement. Il ne s’agit pas d’une sollicitation d’échange de matières premières, de titres ou d’autres instruments financiers. Kitco Metals Inc. et l’auteur de cet article déclinent toute responsabilité en cas de perte et/ou de dommage résultant de l’utilisation de cette publication.

.

Leave a Comment